Now Reading
Comment décorer et aménager une chambre de bébé naturelle et non-toxique ?

Comment décorer et aménager une chambre de bébé naturelle et non-toxique ?

Une chambre pour bébé naturelle et non-toxique, c’est le rêve de tout parent. Ce n’est plus un secret, de nombreux meubles, objets de décoration et revêtements sols et murs sont constitués de substances toxiques (solvants, colles chimiques et divers additifs) qui se diffusent dans nos intérieurs et émettent des Composés Organiques Volatiles (COV) toxiques pour notre santé et polluants pour l’environnement. Les bébés et enfants en bas âge y sont d’autant plus sensibles. Pour une chambre saine, on privilégie des matières locales naturelles et non-toxiques.

Opter pour des revêtements muraux naturels et sains

Une peinture non-toxique pour la chambre de bébé

Depuis 2013, tous  les produits de construction, revêtements de sol, peintures et vernis, se doivent de signaler sur leur emballage leur taux d’émission en COV (notation de A+ à C). Cependant, les exigences sont relativement faibles en terme de notation.

Une peinture murale notée A+ émet une quantité non négligeable de COV, et d’autant plus pour des enfants. Les peintures à l’acrylique sont à bannir car leurs émanations représentent un réel danger pour la santé de votre enfant et pour la vôtre. Une peinture à l’eau n’est pas non plus suffisante.

Nous vous préconisons de vous tourner vers les marques de peintures éco-responsables qui fleurissent ces derniers temps : solvant à l’eau ET liant végétal ou minéral (vous en trouverez une sélection dans notre article dédié aux peintures écologiques et non-toxiques) ; vers des peintures naturelles à la chaux ; ou de la faire vous-même à partir de recettes à retrouver sur internet (à la pomme de terre, à la farine, peinture suédoise…). À noter que les peintures des marques des grandes enseignes (Leroy Merlin, Castorama, …) ne sont en général pas suffisamment saines pour votre enfant.

Un papier-peint 100% naturel imprimé sans solvants

Les papiers peints vinyles et certains intissés sont recouverts d’une fine couche de PVC qui émet des Composés Organiques Volatiles. Les encres d’impression utilisées sont elles aussi pleines de produits chimiques émettant des COV. Assurez-vous de sélectionner un papier-peint intissé et imprimé avec des encres sans solvants. Une fois que vous aurez trouvé un papier peint non-toxique, il faudra veiller à utiliser une colle d’applique sans solvants. Vous en trouverez dans les magasins d’éco-matériaux. Vous pouvez aussi opter pour la recette de colle de papier-peint à la farine : ancestrale et naturelle.

Des couleurs apaisantes propices à son bien-être

Les couleurs ont un impact sur notre inconscient, et donc d’autant plus pour les bébés. On veillera à choisir une couleur apaisante comme des tons de vert, de bleu ou de violet. On optera pour des tons pastels doux plutôt que pour des teintes saturées qui pourraient nuir à l’endormissement. On évite de tomber dans un total look bleu pour le garçon, et rose pour la fille, pour cesser de perpétuer les stéréotypes de genre. Tournez vous vers des couleurs douces qui vous inspirent, ou optez pour du blanc intemporel et préférez des objets de décoration muraux à faire évoluer au fur et à mesure qu’il grandit et devient enfant.

Choisir des revêtements de sol écologiques et non-toxiques

L’option la plus favorable est de conserver votre sol actuel s’il est en bon état afin d’éviter l’apport de nouveaux composés polluants et toxiques pour la santé de votre bébé.

Une moquette en laine 100% naturelle

Les moquettes en laine ont l’avantage d’être d’excellents isolants phoniques et thermiques. Elles ont longtemps souffert d’une réputation de nid à poussière et à acarien. Toutefois, la moquette a la capacité de capturer les poussières en suspension, éliminées au passage de l’aspirateur.

Un plancher en bois local naturel

Si le plancher semble être une bonne option, il faut veiller à ce qu’il ne soit pas traité avec un vernis ou autre revêtement chimique. À moins que vous en dénichiez d’occasion, auquel cas il sera exempt de COV. Si vous l’achetez neuf, il faudra l’huiler avec des produits naturels sans émanations toxiques.

Un carrelage en grès made in France

Le carrelage est une possibilité saine, mais froide et peu accueillante pour un nouveau né.

Un vrai linoléum 100% naturel

Le vrai linoleum (celui composé d’huile de lin, de résine naturelle et de poudre de bois) est une solution qui présente elle aussi des avantages. A contrario du lino ou balatum (composé de PVC, issu de la pétrochimie donc) qui libère des phtalates perturbateurs endocriniens.

Un liège local et naturel

Une tendance qui regroupe bien des avantages est l’usage de dalles de liège. La matière est à la fois tendre pour les premières chutes de votre bébé, cocooning par sa couleur et sa texture. En plus, le liège insonorise le bruit de vos pas quand vous vous échappez discrètement une fois bébé endormi et il ne présente aucun allergène, tout en étant facile d’entretien.

Préférer du mobilier en bois naturel et brut

Mobilier écologique : priorité au réemploi et au bois brut

On bannit les meubles neufs en aggloméré, contreplaqué et plastique – exit donc la facilité du mobilier Ikea. Ils sont émissifs de COV, et de formaldéhyde, toxiques. Ils peuvent engendrer problèmes respiratoires, allergies, réactions cutanées… A minima, assurez-vous d’acquérir du mobilier labellisé NF Environnement ou Ecolabel européen.

Il est préférable d’opter pour du bois massif ou pour du mobilier de seconde main dont la majorité des COV ont été diffusés lors de leur vie antérieure. Choisir du mobilier de seconde main est une solution économique car on trouve un grand choix de produits par cher dans les réseaux de seconde main (en ligne, brocantes, Emmaüs, ressourceries / recycleries…). Et cela répond aussi à une démarche écologique puisqu’il faut régulièrement changer le mobilier au fur et à mesure que bébé devient enfant. Il est alors facile d’acheter et de revendre pour racheter.

Quelque soit la matière, si vous choisissez d’acheter du neuf, faites attention aux patines, aux vernis et aux peintures utilisées qui sont généralement émetteurs de Composés Organiques Volatiles toxiques. Idéalement, achetez du mobilier en bois brut ou de seconde-main que vous peindrez vous-même (déconseillé aux femmes enceintes) avec des peintures écologiques et saines plusieurs mois avant l’arrivée de votre bébé afin de laisser aérer.

Un lit écologique et une literie saine pour la chambre de bébé

Pour ce qui est du lit, une solution écologique peut être l’acquisition d’un lit évolutif, ou bien d’un lit d’occasion (on en trouve beaucoup sur les sites de seconde main). Par contre, il faudra acquérir un matelas neuf. Un bébé dort entre 18 et 20h par jour, il s’agit donc de l’endroit où il passera la majorité de son temps. Or la majorité des matelas du commerce sont composés de mousses et colles qui dégagent des COV et autres formaldéhydes nocifs. Privilégiez alors les matelas en matières naturelles (laine locale, coton bio, latex naturel, Tencel (issu de fibre d’eucalyptus), fibre de coco…).

Privilégier une décoration naturelle et non-toxique

Des jouets sains

Même si on aime couvrir un nouveau né de peluches et de jouets d’éveil pour l’entourer et l’accueillir chaleureusement, il est préférable d’éviter les peluches et tout autre jouet en matières synthétiques, qui ne sont autres que des dérivés du pétrole, et qui dégagent des COV. Ils contiennent aussi souvent des retardateurs de flamme particulièrement nocifs pour leur santé. Il vaut mieux que votre bébé s’endorme aux côtés de peluches et de jouets en tissus naturels et labellisés bio et/ou Oeko-Tex.

Linge de lit en matière naturel et labellisé

Il en est de même pour son linge de lit en matière naturelle (et tout autre textile de la chambre comme les rideaux, le tapis, les coussins, les tapis d’éveil…). On privilégie des produits en tissu 100% naturels et bio et/ou Oeko-Tex qui assurent une composition minime en terme de résidus chimiques liés à la culture ou à la teinture de la matière première. Côté tissus naturels, on peut recourir à du lin ou du chanvre local, éventuellement un coton bio (bien que sa culture reste aquavore et polluante).

Objets de décoration locaux

Côté petit décoration, on opte là encore pour des objets en matières naturelles (bois massif, liège, céramique, papier..) extraits et produits localement, et de façon écologique.

Derniers conseils pour un air sain sans COV dans la chambre de bébé

Que vous ayez déjà commencé à décorer et aménager la chambre de bébé ou de votre enfant ou que vous vous apprêtiez à commencer, sachez qu’il existe quelques bonnes habitudes à prendre pour un air non nocif :

  • Pas de bougies ni d’encens, ni de parfum d’ambiance dans la chambre de bébé
  • Aérez souvent ! Notre air intérieur serait 10 fois plus pollué que l’air extérieur en ville, aérer environ 10 minutes deux fois par jour permet de renouveler l’air.
  • N’utilisez que des produits de nettoyage écologiques, bio, naturels, idéalement fait maison. Les produits de nettoyage chimiques contribuent à la pollution de l’air intérieur de nos habitats toxiques pour notre santé. Et en plus, ils sont polluants.

Crédit photo : Alicia Lund

© 2021 My Green Cocoon. Tous droits réservés.