Now Reading
Plantes françaises : comment bien choisir ?

Plantes françaises : comment bien choisir ?

Des plantes françaises pour incorporer un peu, et même beaucoup, de nature dans nos intérieurs, ça sonne comme une évidence ! Pourtant 93% des plantes que l’on trouve en France sont importées. Cactus, plantes grasses, suspendues, murales… l’industrie horticole est à l’image du commerce actuel, une production massive à l’autre bout du monde pour répondre à une demande croissante. On pense parfois, à tort, qu’acheter une plante, est une démarche éco-responsable en soi. En réalité, leur production est polluante (pesticides, impact carbone…) et rend parfois les plantes vertes moins résistantes – vous laissant penser que vous n’avez pas la main verte… Or tout serait différent avec des plantes vertes françaises.

Plantes d'intérieur : pas toujours vertes

On trouve toute une panoplie de plantes à bas prix en grande surface de jardinage. Ce qui explique ce prix, c’est leur production.

Une culture polluante

L’industrie horticole aujourd’hui est particulièrement polluante puisque les plantes grandissent en serres chauffées, sur des parcelles immenses et sont nourries aux engrais par des machines afin qu’elles poussent plus vite. La plupart des plantes sont produites aux Pays-Bas qui est le pays de référence en terme d’horticulture de masse. Elles sont ensuite acheminées jusqu’en France dans des camions réfrigérés. C’est le cas de le dire, ça refroidi !

Un savoir-faire horticole en voie de disparition en France

En France, 60% des horticulteurs ont disparu en 10 ans, et la plupart en vivent très mal. Seule la production de plantes d’extérieur persiste en France, la filière des plantes d’intérieur a totalement disparue. Le nord-est de la France ne comptabilise plus aucun horticulteur à ce jour, et le sud-est se vide peu à peu également.  Les horticulteurs français sont vieillissants et vivent très mal de leur métier, ils ne perçoivent aucune subvention de l’État et leurs réseaux de distribution sont réduits (les marchés de producteur majoritairement). C’est tout un savoir-faire français qui disparaît petit à petit.

Adopter des plantes françaises

Les horticulteurs français se font de plus en plus rares. La majorité de leur production est dédiée à des plantes d’extérieur. On trouve toutefois quelques horticulteurs et revendeurs de plantes d’intérieur françaises et cultivées de façon raisonnée. À l’image des fruits et légumes, on veillera également à sélectionner des plantes de saison.

Pilea, potos, philodendron, cotyledon, aloe, … français et bios

C’est en bord de Loire que Maison Barrault cultive depuis 60 ans des plantes vertes d’intérieur et d’extérieur, des plantes aromatiques, … dans une démarche d’horticulture française bio. La marque a obtenu les labels MPS et Plante Bleue Niveau 3.

Des succulentes produites en France

Plantes grasses peu exigeantes en terme d’entretien, les succulentes sont faciles à vivre. Elles rassemblent les cactus, les aloe, cotyledons, crassulas, … C’est dans le Morbihan que vous trouverez vos succulentes françaises.

Les Tillandsias français

Les tillandsias, ou filles de l’air, sont des plantes vivaces sans racines qui, pour la plupart, donnent naissance à des fleurs colorées. Elles peuvent être utilisées pendantes, ou encore pour réaliser un mur végétal. Un cultivateur dans le Gard propose une grande variété de Tillandsias français.

Mixer les plaisirs verts

Mon Petit Jardin vous propose une sélection de plantes vertes d’intérieur 100% françaises et de matériel de jardinage fabriqué en France.

Verdir son intérieur autrement

Recycler - Réutiliser = Bouturer

La solution la plus écologique reste de faire avec l’existant en réalisant des boutures à partir de la plupart des plantes que nous avons déjà autour de nous. Vous pouvez même échanger vos boutures avec des amis pour varier vos plantes.

« J’ai des boutures de boutures ramenées de jardins ou de voyages. J’ai une grosse collection de plantes grasses que j’ai développé en ramenant des petites boutures de Corse il y a très longtemps. J’ai un Hoya Kerii depuis 10 ans que j’ai dû bouturer 20 fois. »

Olivia de Bordeaux Spray

Pour apprendre à faire vous-même vos boutures, je vous recommande la bible Boutures sur mesure – Le guide essentiel pour maîtriser les boutures et partager ses plantes d’intérieur à l’infini de Caro Langton et Rose Ray.

Noyaux d’avocats et pépins de fruits

Nous pouvons aussi en faire pousser à partir de noyaux de fruits et légumes que nous mangeons (avocat, pépins d’agrumes type citron, pamplemousse, orange, noyaux de fruits type cerise, clémentine, mandarine…).

Si vous n’avez pas la main verte, vous trouverez des personnes qui font eux mêmes leurs boutures et qui vendent le fruit de leur culture de boutures sur les brocantes ou sur Leboncoin.

Plantes d’occasion

Si vous êtes plutôt du genre impatient-e, je vous invite aussi à faire un tour sur les réseaux d’occasion type Leboncoin sur lesquels vous trouverez des personnes qui revendent leurs plantes.

À Lyon, la Société Protectrice des Végétaux s’emploie à sauver les plantes et les fleurs du gaspillage et de l’abandon. Nicolas les récupère et les revends pour leur épargner d’être jetées inutilement.

Troc de plantes

Sur la même idée, vous pourrez troquer les plantes d’intérieur que vous n’aimez plus pour d’autres, notamment grâce à Troc ta plante qui a créé plusieurs groupes facebook par ville pour faciliter les échanges en local.

Les grandes ventes de plante par cher, qu’est-ce qu’on en pense ?

La démarche de “Plantes pour tous” est belle : rendre les plantes vertes accessibles à tous à des prix bas en diminuant leurs marges. C’est déjà chouette ! Mais les plantes proposées ne sont en rien éco-responsables.

Entretenir ses plantes vertes françaises pour les faire durer

S’entourer de plantes vertes éco-responsables et locales c’est bien, maintenant encore faut-il en prendre soin pour qu’elles persistent le plus longtemps possible.

Les arroser

Le conseil d’une passionnée pour prendre soin de vos plantes : mettre quelques gouttes d’eau dans la terre afin d’avertir votre plante que vous allez l’arroser, elle se préparera à recevoir l’eau, vous pourrez ensuite l’arroser 5 à 10 minutes après.

“En fait, il faut penser à la façon dont cela se passe dans la nature et essayer de transposer les mêmes phénomènes à vos plantes domestiques. Dans la nature, le climat se fait plus humide avant la pluie, ce qui annonce aux plantes qu’elles vont recevoir de l’eau.”

Virginie

Pour limiter les dépenses en eau, il existe plusieurs solutions. Au moment de la mise en pot, mettez quelques billes d’argile dans le fond du pot. Celles-ci drainent l’eau qu’elles captent au moment de l’arrosage et restituent ensuite au fur et à mesure. Ensuite vous pouvez mettre en place un système de goutte-à-goutte pour arroser (vous trouverez tout un tas de DIY sur Pinterest et Youtube).

Autre alternative : l’aquaponie ! L’eau de l’aquarium permet d’irriguer les plantes vertes, puis purifiée par les poissons, elle revient ensuite dans le bac à plantes, et suit ainsi un cercle fermé.

Les nourrir

Rien de tel que les astuces de grand-mère zéro-déchet qui réutilisent les déchets alimentaires.

  • Coquilles d’oeuf : piler et mélanger à la terre, elles nourriront la plante
  • Eau de cuisson des oeufs durs : la verser sur la terre rendra la plante plus vigoureuse
  • Eau de cuisson des légumes : riche en minéraux et vitamines
  • Marc de café : fort d’élèments nutritifs (potassium, magnésium, azote…), pour une plante en pleine forme

Les aimer

Enfin, sachez que des études ont prouvé qu’une plante qui est caressée, ou à qui ont dit des mots d’amour, pousse mieux. En Feng Shui, on dit aussi que votre plante verte qui meurt pourrait révéler l’énergie dégagée par son propriétaire. Autrement dit, l’attention portée à une plante a un réel impact. Alors n’ayez pas peur de les, et vous, chouchouter !

Les plantes vertes ont des bienfaits multiples. Toutefois, rappelons que les plantes vertes ne sont pas dépolluantes, comme on l’entend souvent (on a consacré un article au sujet). Vous avez maintenant toutes les infos pour trouver la solution qui vous convient le mieux pour verdir votre intérieur de façon écologique : boutures et troc pour les patients, plantes d’occasions et plantes françaises pour les plus pressés.

Crédit photo : Jaye Workman

© 2021 My Green Cocoon. Tous droits réservés.