Now Reading
Papier-peint écologique français : comment bien choisir ?

Papier-peint écologique français : comment bien choisir ?

Nina Chardin

Le papier-peint fait son grand retour et permet d’habiller les murs de nos motifs préférés. Inspirés des papier-peints kitsch de nos grand-parents, ou modernisés, on a l’embarras du choix. Or les papier-peints ne sont pas tous écologiques et parfois même nocifs avec de sérieux impacts sur notre santé. C’est l’occasion de faire le point sur les matériaux qui composent ce revêtement mural, leurs émanations, et l’intérêt d’opter pour un papier-peint écologique français.

Des papier-peints polluants et toxiques

Papier : différentes compositions

Il existe différentes compositions de papier :

  • Papier sans vinyle : non polluant mais uniquement adapté aux pièces sèches (à ne pas utiliser en tant que revêtement mural en salle de bain notamment), il reste un papier fragile. Il existe différents grammages de papier. À savoir que plus un papier est “lourd”, plus il sera épais et donc durable dans le temps.
  • Vinyle : une fine couche de PVC est collée sur le papier. Les papiers en relief le sont notamment grâce à une couche de PVC imprimée en chauffant. Le PVC contenu dans ces papiers émet de Composés Organiques Volatiles dans nos intérieurs qui portent atteinte à notre santé.
  • Intissé : il a fait son apparition dans les années 80 et est essentiellement constitué de cellulose. Certains sont complétés par une fine couche de PVC, cependant il existe également des papiers peints en cellulose 100% naturels constitués de 75% de papier recyclé, 24% de fibres de copeaux de bois de pin naturel et 1% de liants naturels.

Impression : pas toujours écolo

Les cartouches de nos imprimantes domestiques sont recyclables dans des cartons spécifiques, et c’est pour une bonne raison. Ces cartouches vides contiennent des composants extrêmement toxiques pour l’environnement (oxyde de fer, aluminium, arsenic et nitrate d’argent dans le tambour photoconducteur…).. Ils contaminent les sols et représentent une menace pour notre santé. L’encre elle aussi émet des COV et des poussières lors de son impression due aux pigments émis dans l’atmosphère. A contrario, les encres écologiques et végétales ne sont pas polluantes et n’émettent pas de COV.

Comment choisir un papier-peint écologique ?

Opter pour un papier labellisé

Il est préférable de choisir un papier peint imprimé sur un papier issu de forêt gérée durablement, autrement dit, labellisé PEFC (Pan European Forest  Certification) ou FSC (Forest Stewardship Council).

Pour rappel, au delà de réduire la quantité de bois disponible, la déforestation entraîne également une qualité de l’air déplorable. Les arbres “recyclent” le CO2 par photosynthèse, autrement dit ce sont eux qui purifient notre air. À savoir que les jeunes arbres en recyclent davantage car nécessaire à leur croissance. Or aujourd’hui on produit plus de CO2 que les végétaux ne sont capables d’en absorber, c’est l’effet de serre.

Par ailleurs, faire venir une essence d’arbre de l’autre bout du monde a également un impact écologique qui n’est pas des moindres. Voilà pourquoi il est important de bien le choisir.

Préferer un papier intissé

Les papiers 100% intissés sont à privilégier puisqu’ils émettent nettement moins de Composés Organiques Volatils (COV) une fois posés dans nos intérieurs. Par ailleurs, les papiers intissés ont un léger effet textile qui les rend chaleureux.

S'assurer que l'impression est labellisée Imprim’Vert

Ce label assure que :

  • Les déchets des imprimantes, notamment les cartouches, sont collectés par les organismes agréés afin d’être recyclés;
  • Aucun produit toxique n’est utilisé, notamment utilisation d’encres sans solvants. L’impact environnemental est bien sûre positif, mais cela limite également l’émanation de COV (Composés Organiques Volatils).

Le label exige également de la sensibilisation auprès des salariés et du grand public, la sécurisation des stockages de liquides dangereux, et un suivi trimestriel de la consommation énergétique de l’imprimerie ! À noter que le label Imprim’Vert est obligatoire dans les imprimeries françaises.

Privilégier un papier-peint imprimé en France

Qui dit impression française, dit réglementations exigeantes. Du moins, plus qu’en Asie par exemple. Par ailleurs, acquérir un papier-peint imprimé en France permet un impact carbone lié au transport réduit, et soutien l’économie locale.

Utiliser une colle à papier-peint naturelle et non-toxique

Il est préférable de le poser avec une colle de tapisserie sans solvant pour limiter l’émanation de COV. Vous en trouverez dans les magasins de matériaux et bricolage écologiques. Une autre solution, opter pour la colle à papier-peint à la farine à faire soi-même.

Crédit photo : Billie Blanket

Notre sélection de papier-peints écologiques français

© 2021 My Green Cocoon. Tous droits réservés.