Tiny house Ikea : vraiment éco responsable ?

La tiny house est un type d’habitation qui commence à se démocratiser. Mobile et comprenant l’essentiel pour vivre, cette maison miniature correspond aux nouveaux modes de vie comme le minimalisme

Véritable art de vivre, cet engouement a été repéré et de nombreuses entreprises se sont créées pour proposer la construction personnalisée de tiny house. 

Ikea a aussi décidé de saisir l’occasion en s’associant avec Vox Media, Curbed, et le constructeur Escape. 

Depuis quelques années, la marque veut mettre en avant une image durable, mais leur tiny house est-elle vraiment éco responsable ?

Qu’est-ce qu’une tiny house ?

  • Un habitat éco-responsable
  • Un habitat économiquement intéressant

Tiny house Ikea : ce qui est éco responsable d’après Ikea

  • Des mobiliers avec des matériaux recyclés
  • Des systèmes pour limiter et optimiser la consommation d’énergie

Du rêve à la réalité : ce qu’Ikea ne dit pas

  • Expérimenter la tiny house avant de se lancer dans l’aventure
  • Faire faire sa tiny house sur mesure
  • Trouver un terrain pour installer sa tiny house
  • Les contraintes techniques et administratives : la législation

Des ressources pour se familiariser à la vie en tiny house

Qu’est-ce qu’une tiny house ?

Un habitat éco-responsable

Une tiny house est censée par définition être éco-responsable car elle est de petite taille, la consommation énergétique sera donc différente et inférieure à une habitation classique. 

La construction d’une tiny house est aussi moins énergivore en énergie qu’une construction traditionnelle puisqu’on utilise moins de matériaux.

La réduction de l’espace veut aussi dire qu’on doit limiter les objets ou aliments que l’on stocke : on va donc surveiller et réduire sa consommation

Vivre en tiny house, c’est emprunter un mode de vie plus responsable sur tous les aspects.

Un habitat économiquement intéressant

À l’achat, une tiny house coûte entre 30 000 et 80 000€ : un coût nettement inférieur à n’importe quelle habitation traditionnelle. Si vous êtes bricoleur, il est totalement possible de la construire soi-même de la conception à la réalisation. Dans ce cas, le coût sera réduit de moitié, mais il faudra compter pas mal de temps.

ce qui est éco responsable d’après Ikea :Tiny house Ikea

Depuis quelques années, Ikea s’engage dans le développement durable en proposant des meubles en matériaux renouvelables ou recyclés. S’axer sur les tiny house est donc une action plutôt logique de leur part, mais qu’est-ce que la marque met en avant comme étant écologique dans leur tiny house ?

Des mobiliers avec des matériaux recyclés

En co créant une tiny house, Ikea avait pour but de l’aménager avec leur mobilier et décoration. L’espace entier a été pensé pour qu’il soit agréable à vivre et fonctionnel. Généralement, leurs meubles sont optimisés pour les petits espaces. Par exemple, la marque a utilisé le lit MALM qui contient un coffre de rangement sous le matelas pour meubler la tiny house. 

L’espace le plus éco responsable est la cuisine. En effet, Ikea a choisi la cuisine KUNGSBACKA fabriquée en bois et bouteilles en PET recyclées. Sur leur site internet, une vidéo explique un peu plus en détail la provenance des matériaux pour réaliser cette gamme. Le bois utilisé provient de déchets de scieries, de vieux meubles ou encore de matériaux d’emballage. Le processus de transformation est aussi expliqué. La marque précise aussi la réflexion qui les a amené à créer cela : “Pourquoi ne pas utiliser seulement des déchets pour créer un produit durable ?”

Le problème : Ikea incite à la consommation à travers toutes ses communications et fabrique en masse. Alors même si quelques-uns de leurs produits pris individuellement s’inscrivent dans une démarche d’éco-conception, l’impact global de la marque reste important. Produire mieux, c’est bien, mais encore faut-il produire moins. La qualité de ces produits est également questionnable, et qui dit qualité, dit durabilité dans le temps, un élément important d’un produit écologique.

Des systèmes pour limiter et optimiser la consommation d’énergie

La consommation d’énergie est un des points centrales dans une tiny house. Généralement, on y retrouve des toilettes sèches, et c’est ce que Ikea a aussi proposé. Ce système permet de limiter la consommation d’eau. Justement, les robinets installés sont aussi pensés pour réduire la consommation d’eau.

La tiny house a aussi pour but d’être autonome en électricité grâce à la présence de panneaux solaires. Les lampes et ampoules utilisées permettent d’optimiser l’efficacité énergétique.

Le problème : ce que l’on ne sait pas c’est où sont fabriqués ces produits, avec quelles matières premières, et s’ils sont résistants dans le temps. En effet, réduire ses consommations d’énergie c’est bien, mais encore faut-il que les produits qui nous le permettent aient une énergie grise, autrement dit un impact de fabrication, limité. Au risque que l’énergie électrique économisée ne compense pas l’énergie grise du produit le permettant.

A contrario, un bel exemple de tiny house écologique est celle du Low tech Lab. Une tiny-house 100% low tech qui fait la part belle à des solutions qui consomment le moins d’énergie possible et fabriquées en matériaux naturels et/ou upcyclés.

Du rêve à la réalité : ce qu’Ikea ne dit pas

Si elle est achetée en plus de votre habitation existante, pour de la location ou comme cabane au fond du jardin, par “effet de mode”, alors au contraire, acquérir une tiny house est plutôt polluant.

Si vous achetez une tiny house pour y vivre, alors il y a des règles à respecter pour pouvoir s’installer et des contraintes à avoir en tête avant de se lancer. Vivre dans une tiny house est un vrai changement de vie.

Expérimenter la tiny house avant de se lancer dans l’aventure

Avant de vous lancer dans l’aventure de la tiny house, vous pouvez tenter pendant un week-end d’y vivre : c’est ce que propose l’entreprise Parcel. Plusieurs tiny houses sont disponibles à travers toute la France. En plus d’avoir une expérience insolite, cela vous permet de faire du slow tourisme. Vous passez quelques jours en pleine nature, sur les terres de producteurs, vignerons, etc, tout en ayant une empreinte écologique minimale.

Faire faire sa tiny house sur mesure

Lorsque l’on prévoit de s’installer dans un micro-habitat, il est préférable que chaque centimètre carré soit optimisé pour VOTRE mode de vie. Pour ce faire, rien de tel qu’une tiny house conçue sur-mesure.

Des entreprises proposent désormais de vous accompagner. Par exemple les nantais Baluchon : l’entreprise porte une attention particulière aux matériaux utilisés et à leur provenance. Elle a donc une démarche éco-responsable du début jusqu’à la fin de la fabrication. Un autre exemple La Tiny House en Normandie. Avec 15 ans d’expérience dans l’éco-construction et 105 tiny house a son compteur, La Tiny House vous propose différents styles de micro-maisons en fonction du nombre de personnes, de la localisation, etc.

Trouver un terrain pour installer sa tiny house

Pour le choix du terrain, vous avez deux possibilités : un terrain constructible, ou un terrain non constructible. Tout va dépendre de la taille et de la durée de séjour.

Si votre installation ne dépasse pas 3 mois par an, et que l’emprise au sol ne dépasse pas 20m², alors vous avez simplement besoin de faire une déclaration de travaux en mairie.

Si au contraire votre tiny house dépasse 20m² d’emprise au sol, et que vous voulez en faire votre habitat permanent, alors il faudra faire une demande de permis de construire.

Les contraintes techniques et administratives : la législation

Le déplacement de la tiny house est aussi réglementé. Si elles ne dépassent pas une largeur de 2,55 m, une hauteur de 4,50 m et un poids de 3,5 tonnes, elles sont considérées comme des caravanes.

En fonction du poids, il faudra donc soit un simple permis B, soit un permis BE.

Étant à la fois une remorque et une habitation, la tiny house doit être assurée et immatriculée en préfecture. Il faut aussi un contrat assurance habitation.

Des ressources pour se familiariser à la vie en tiny house

tinyhouselangele

🌱 Tiny House l’Angèle 🌸 • Tiny House [mon constructeur ➡️ Les Tiny House de Petit Jean (Ariège)] • Minimalisme • Zéro déchet • Slow life • Jungle urbaine 📍France - Sud

Tiny House France

Articles de blog sur divers sujets comme la législation, l'auto-construction, etc.

Tiny House Lovers

Découvrez toutes les infos sur les tiny houses et ces modes de vie alternatifs

Vivre dans une tiny house ou une yourte

PLATEFORME MINI-MAISON /TINY-HOUSE TRAILER

Crédit photo : Elle Hughes, Pexels

PARTAGER CET ARTICLE

MY GREEN COCOON est une

ÉCOLE EN DESIGN INTÉRIEUR DURABLE

Apprenez à créer un intérieur écologique, sain et beau