Now Reading
DIY : Comment faire soi-même son oreiller naturel ?

DIY : Comment faire soi-même son oreiller naturel ?

Nina Chardin

Faire soi-même son oreiller naturel est la solution économique et écologique. Alors que les oreillers en polyester du commerce sont en dérivé du pétrole polluant, et généralement émetteurs de Composés Organiques Volatils (COV) toxiques, les oreillers naturels constituent la meilleure alternative pour un sommeil sain. Dans le commerce, on trouve des oreillers naturels en latex, en rembourrage plumes et duvet. En parallèle, un nouveau genre d’oreiller gagne à se faire connaître. Ceux en rembourrage végétal : balles d’épeautre, graines de millet, sarrasin, fleur de liège des Landes, … En plus d’être écologiques, biodégradablesantiacariens et idéaux pour les personnes souffrant de douleurs cervicales (recommandé par les ostéopathes), ils constituent une alternative saine aux coussins en polyester. Vous pouvez évidemment acheter votre oreiller naturel made in France, ou bien le faire vous-même.

Mon tuto pour un oreiller naturel aux balles d'épeautre

01. Récupérer un vieux tissu

Un vieux drap troué, une chute de tissu, un tour sur Leboncoin ou en ressourcerie, devraient vous permettre de trouver votre bonheur.

J’ai utilisé un vieux drap en lin usé de ma grand-mère d’excellente qualité, mais abîmé et inutilisable en l’état.

02. Découper aux dimensions

Mesurer la taille d’oreiller correspondant à votre taie d’oreiller. Découper deux formes correspondantes avec quelques centimètres de plus pour la couture. Assembler les 2 morceaux en laissant un espace d’au moins 10 cm non cousu pour insérer votre rembourrage végétal.

J’ai fait appel à ma mère pour la couture, j’avoue.

03. Remplir de rembourrage végétal

Remplir l’oreiller de matière végétale, de préférence locale et bio. La quantité est à adapter en fonction de l’épaisseur souhaitée (en moyenne 1,5kg à 2kg).

J’ai opté pour des balles d’épeautre bio cultivées en Allemagne dégotées sur internet.

04. Fermer l'oreiller

Coudre à la main les 10cm restant, ou opter pour la pose d’une fermeture pour pouvoir laver la housse, et changer le rembourrage de temps en temps (il est recommandé de le faire tous les 3 ans, sans obligation).

Astuce de flemmarde : j’ai laissé des épingles de couture.

05. Profiter de son oreiller naturel

Et voilà ! Ça a une légère odeur au début, mais pas dérangeante pour moi. Cela fait un petit bruit lorsque l’on passe sa tête dessus, ça rappelle les bâtons de pluie de son enfance.

Et ce coussin rond floral posé dessus, c’est un coussin de méditation réalisé sur le même principe : un coussin fermé en balles d’épeautre et tissu upcyclé, une housse réalisée avec un tissu d’ameublement dégoté sur Leboncoin, et les talents de couturière de… Maman!

Utiliser un rembourrage d’oreiller naturel a de nombreux bienfaits, et chacun a ses propriétés. Par exemple, les balles d’épeautre sont idéales pour les douleurs chroniques des cervicales, les problèmes de dos, mais aussi idéales en cas de transpiration, et contre les allergies. N’hésitez pas à choisir le rembourrage dont les propriétés apaiseront certains de vos maux.

Vous préférez l'acheter ? Découvrez notre sélection d'oreillers naturels

© 2021 My Green Cocoon. Tous droits réservés.